Accueil » Quelles sont les principales assurances pour une entreprise?
assurances pour une entreprise

Quelles sont les principales assurances pour une entreprise?

par Agnes

Quels que soient son statut, sa taille, son implantation et son secteur, une entreprise a grandement intérêt à souscrire une assurance adaptée. Cela, pour se prémunir contre les risques liés à son activité professionnelle. L’entrepreneur doit ainsi choisir celles qui sont les plus appropriées à sa société.

Les assurances obligatoires

Souscrire une assurance pour votre entreprise est une obligation légale. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident, pouvant avoir des conséquences importantes sur la pérennité de votre société. Ainsi, choisissez votre assurance.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

L’assurance Responsabilité civile professionnelle (RC pro) est obligatoire pour une entreprise. Elle couvre plusieurs risques liés aux catégories suivantes :

  •  L’assurance de l’activité professionnelle : tous les dommages et incidents survenus lors de la réalisation du travail;
  • L’assurance des biens : immobiliers, mobiliers, matériels informatiques, stocks, etc. ;
  • L’assurance de personne : déplacements professionnels, retraite, prévoyance, etc.

Pour cette assurance de personne, le RC pro couvre les professionnels du droit, de la santé et du bâtiment, les experts comptables, les agents immobiliers, les courtiers, etc. Selon la loi française, cette assurance est quasiment indispensable pour tous les secteurs d’activités.

L’assurance multirisque professionnelle

Assurance complète et qualitative, l’assurance multirisque professionnelle est vivement conseillée pour votre entreprise. Elle protège vos biens et couvre plusieurs dommages, comme l’incendie, le vol, le vandalisme, le bris de glace ou les dommages électriques. Ce type d’assurance offre également des garanties complémentaires, telles que la protection juridique, la protection informatique ou la protection contre les pertes d’exploitation. Côté prix, cela dépend de plusieurs critères, à savoir l’activité de l’entreprise, les types de bien assurés et leurs valeurs, la localisation de la société et le niveau de risque.

L’assurance professionnelle automobile

L’assurance professionnelle automobile est obligatoire pour les entreprises qui utilisent des véhicules professionnels à la disposition des salariés. Elle couvre les différents dommages causés aux personnes et aux véhicules en cas d’accident avec un autre véhicule ou un piéton. Les garanties et les prix de cette assurance varient d’une compagnie à une autre.

L’assurance contre les accidents du travail

Obligatoire, l’assurance contre les accidents du travail garantit tous les salariés par rapport aux risques d’accident sur le lieu du travail ou pendant leur déplacement professionnel. Elle couvre les frais médicaux et paramédicaux, les revenus de remplacement en cas d’arrêt de travail, les frais funéraires et les rentes aux ayants droit en cas de décès.

Sachez que l’expert-comptable Île-de-France exerce un rôle déterminant dans le conseil en assurance. Ainsi, lors de votre souscription, n’hésitez pas à son service pour vous aider à mieux répondre à la question qui vous préoccupe tant : « Comment assurer mon entreprise ? » En effet, ce professionnel saura vous aider à déterminer le contrat à souscrire le plus adapté.

Les assurances non obligatoires, mais très utiles

Diverses assurances peuvent être utiles à une entreprise, mais non obligatoires. En voici quelques exemples :

L’assurance perte d’exploitation

En cas de sinistre (incendie ou inondation) bloquant la production de l’entreprise, l’assurance perte d’exploitation peut protéger le déficit financier lié à l’arrêt ou au ralentissement de l’activité. Elle couvre dans ce cas les frais de la société, les frais induits pour la mise en place de solutions temporaires, la perte du chiffre d’affaires et aussi le redémarrage de l’entreprise. Ce type d’assurance peut également couvrir la baisse de la valeur vénale d’un fonds de commerce. Tout cela, pendant un délai maximum de 1 à 3 ans.

L’assurance «Homme Clé»

Comme son nom l’indique, l’assurance Homme Clé protège un collaborateur indispensable dans le développement de l’entreprise. Elle couvre l’indisponibilité ou le décès des hommes clés. Il peut s’agir des chefs d’entreprises, d’un spécialiste pointu ou de certains collaborateurs essentiels à l’activité. À préciser que cette assurance ne concerne que les entreprises sous forme sociétaire.

L’assurance IARD

Équivalent des assurances des biens, l’assurance IARD (Incendie, accident, risque divers) n’est pas imposée par la loi. Néanmoins, certains bailleurs professionnels s’y inscrivent pour assurer leurs biens immobiliers, leurs stocks ou leurs locaux professionnels. En effet, assurer ces derniers semble être une évidence, surtout si l’entreprise en est locataire. L’assurance couvre ainsi la société en cas d’incendie (explosion, implosion, dégât causé par la foudre), de dégât d’eau (inondation, infiltration des eaux de pluie, fuites), d’événement climatique (tempête, grêle, neige) de catastrophe naturelle (cyclone, séismes, tsunami) ou d’autres risques divers.

Les autres assurances

Il est impossible de lister toutes les assurances qu’une entreprise peut souscrire. À part ces longues listes, il existe d’autres types de contrats habituels :

  • L’assurance-crédit : pour se protéger des risques de défaillance de paiement des clients;
  • L’assurance environnementale : pour les risques de pollutions ou d’atteinte à l’environnement;
  • La cyber-assurance.

Parfois couplée avec l’assurance RC pro, la garantie recours juridique professionnelle n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. Elle couvre tous les frais juridiques en cas de litige avec un client.

Facebook Comments

Autres articles